Être, décider, agir

Partager l’article :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Fin août, la lumière s’adoucit, on enfile un pull pour le café du matin et on découvre la nouvelle grille de notre radio préférée …
Certains vivent le même trac que celui du dimanche soir, douce réminiscence d’une enfance révolue, quand notre seule inquiétude était de savoir avec quel instituteur nous passerions l’année, et si nos copains préférés seraient dans notre classe. D’autres au contraire sont tout à la joie de la nouveauté, de l’odeur des cahiers neufs, des nouvelles rencontres à venir.

Que ferez-vous des 10 mois à venir, jusqu’au prochain été ? Quel être humain serez-vous, dans vos différents lieux de vie ? Qu’est-ce qui vous fera dire, fin juin 2020, que l’année a été féconde, pleine, quels que soient les événements à venir ? Assurément, nous ne pouvons prédire l’avenir et nous prémunir de tout ; nous pouvons en revanche nous donner une ligne de conduite, une « éthique personnelle », qui nous aidera à être qui nous sommes, en vérité, qu’il pleuve ou qu’il vente.

« Être libre ou se reposer, il faut choisir. », indique Patrice Franceschi dans « Ethique du samouraï moderne ». Tout ce que je lis – et qui se relie- sur ces sujets s’accordent : la liberté n’est pas la voie du repos ou de la facilité, quand elle se conjugue à la responsabilité humaine que nous avons dans le monde.

Alors pour garder l’énergie de ce qui est parfois un combat – en particulier dans le milieu professionnel – et toujours un engagement exigeant, nous avons besoin de ressources pour notre inspiration, pour notre énergie, pour nos actes. Nous disposons chacun de nos ressources intimes, secrètes. Partager, réfléchir ensemble, coopérer, ou simplement être écouté, compris, font partie de nos besoins dans les moments plus lourds ou plus noués.

C’est ainsi que je conçois mon rôle : accompagner, transmettre, soutenir, interpeller, créer les liens féconds qui vous aideront à déployer pleinement l’être humain que vous êtes, celui capable d’accomplir de grandes choses là où il est, avec générosité et courage. La nouvelle « cohorte » pour dirigeants fait partie de ces lieux ressources que j’ai à coeur de proposer.

Laisser un commentaire